Programme 2015-2016 du séminaire Corps d’apocalypses à l’EHESS (Paris)

Programme provisoire du séminaire 2015-2016

CORPS D’APOCALYPSES. DIALECTIQUES DU RELIGIEUX, DU POLITIQUE ET DU VISUEL
Emma AUBIN-BOLTANSKI, chargée de recherche au CNRS ( CÉSoR )
Cécile BOËX, maître de conférences à l’EHESS ( CÉSoR )
Claudine GAUTHIER, professeur à l’Université de Bordeaux (TH) ( IIAC-LAHIC )
Anna POUJEAU, chargée de recherche au CNRS ( CÉSoR )

1er et 3e lundis du mois de 9 h à 13 h (salle 13, 105 bd. Raspail, 75006 Paris), du 16 novembre au 15 février 2016.

NB : La séance du 4 janvier est reportée au 8 février (même heure, salle 11)

Ce séminaire pluridisciplinaire propose de développer une réflexion sur le rôle du corps comme support de dévoilement – ou d’apocalypse – d’une « vérité » faisant l’objet de controverses. Dans quels contextes et selon quels dispositifs le corps peut-il devenir un site ultime de résistance et de frontière ? Dans une perspective comparative, nous examinerons les modalités de transformation et de publicisation du corps ordinaire en corps témoin, vecteur de critiques politiques, sociales ou religieuses.
Dans ce cadre, il s’agira, d’une part, d’examiner la pertinence de la notion de genre afin de voir comment elle façonne et « fait parler » ces corps témoins. D’autre part, nous interrogerons le rôle de l’image (fixe ou mouvante) dans la mise en récit et la traduction politique et/ou religieuse des corps mis à l’épreuve. Comment les lexiques corporels interagissent-ils avec ceux du langage visuel ? De quelles manières ces corps médiatisés par l’image contribuent-ils à articuler les lieux de l’intime avec les lieux et les temps du religieux et du politique ? Quelles communautés sont interpellées et se redéfinissent au creux de ces manifestations radicales des corps ? Nous porterons une attention particulière aux usages des nouvelles technologies de captation et de diffusion audiovisuelles afin de voir de quelles manières elles renouvellent les répertoires sémantiques et performatifs des corps comme sites d’expérience et de discours critiques, tout comme leurs modes de lisibilité.
16 novembre 2015
– Cécile Boëx (CéSor/EHESS) : « Métamorphoses du corps à l’épreuve de la révolte et de YouTube : protester et témoigner dans le contexte syrien (2011-2013) ».
7 décembre 2015
– Olivier Grojean (université de Paris I) : « Corps-indice, corps-vérité: s’engager corps et âme au sein du PKK ».
– Erminia Chiara Calabrese (Labex Med/IREMAM) : « « Un martyr est un martyr » : représentations du martyr du Hezbollah libanais au prisme du conflit syrien. »

18 janvier 2016
– Christophe Pons (Idemec, Aix-en-Provence) : « À propos du film Les yeux fermés (réalisation : C. Dorival et C. Pons, 2010, 59’). Saisir un mode de présence des morts avec les vivants en Islande contemporaine. »
– Pérrine Lachenal (IDEMEC/ Center for Near and Middle-East Studies Marburg) : « Des martyrs photogéniques. Enjeux sociaux et visuels de l’iconographie de la révolution égyptienne ».

1er février 2016

– Omar Kasmani (Université de Berlin) : « Of ‘Sons’ that Disappear. The Politics of Ambivalence among Pakistani Khadra ».
– Emma Aubin-Boltanski (CéSOR/CNRS) : « Un corps fait images: le rituel de la crucifixion (Liban) ».

8 février 2016 (NB: cette séance a lieu salle 11)
Garance Le Caisne (Journaliste indépendante) : « À propos du livre l’Opération César. Au cœur de la machine de mort syrienne (Stock, 2015) »
Elisabeth Claverie (ISSP, Paris X) : « La question des preuves devant la Cour pénale internationale et devant les juridictions nationales. La situation de la Syrie ».

15 février 2016
– Jean-Baptiste Pesquet (Doctorant EPHE, IFPO Beyrouth) : « Les récits de torture chez les réfugiés syriens au Liban : des corps écartelés entre religieux et séculier».
– Simona Taliani (Université de Turin) : « Images inédites de « corps-fétiche ». États de pouvoir et détresse dans la migration des femmes nigérianes »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *